fbpx

Entrainement – Lecture : 6 min

Le deload : qu’est-ce que c’est ?

Par : Alexandre, Fondateur de Smart Body

Alexandre vous recommande de consulter cet ebook sur 

les 6 piliers de la perte de poids

On entend souvent parler du deload en musculation, mais qu’est-ce que cela signifie réellement?

 

Si l’on traduit le terme de “deload” en français, la signification prend tout son sens : la “décharge” en musculation consiste à faire une ou plusieurs semaines où l’on va être amené à alléger nos entrainements (charge, nombre de répétitions, nombre de séries…) afin d’avoir une sorte de récupération active en reposant le système nerveux et musculaire sans pour autant arrêter de s’entrainer. On ne sera alors pas dans la recherche de performance lors de cette semaine de deload.

 

Cette semaine arrive généralement suite à un cycle d’entrainement intensif basé sur le principe de surcharge progressive.

Quand et pourquoi faire un deload ?

Lorsque l’on planifie nos cycles d’entrainement, on a trop tendance à négliger la récupération et le repos. C’est pour cela que l’idéal est de planifier une semaine de deload environ toutes les 6-8 semaines, à adapter évidemment en fonction de chacun en se fiant aux sensations et aux signaux que notre corps nous envoie comme une stagnation ou même une régression au niveau des performances, système nerveux central fatigué, douleurs articulaires ou tendineuses, bref, tous les symptômes du surentrainement.

Mais alors, pourquoi choisir le deload par rapport au repos complet ?

Tout d’abord, cela permet de garder une certaine activité physique et de ne pas prendre un break complet de la salle de sport. Ensuite cette récupération active va permettre de stimuler les fibres musculaires et amener du sang et des nutriments dans les muscles pour qu’ils récupèrent plus vite mais également pour la régénération des tissus conjonctifs.

Comment faire un deload ?

Il existe énormément de façons différentes pour le réaliser. Ici, on va voir une méthode classique qui fonctionne bien pour tous types de pratiquants.

 

Celle-ci consiste tout d’abord à réduire son volume total d’entrainement. Vous allez donc effectuer 1 ou 2 séries de moins pour chaque exercice. Ensuite il ne faut jamais aller à l’échec durant la séance, il faut garder a l’esprit que l’objectif principal est de récupérer donc on réduit le volume ainsi que l’intensité.

 

Suite à cette semaine de deload, vous êtes normalement prêts à repartir sur un nouveau cycle d’entrainement toujours en appliquant le principe de surcharge progressive !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Nos articles recommandés